Publié le

Comment choisir le bon piano pour vous

Comment choisir le bon piano pour vous

Que vous soyez un pianiste accompli qui cherche un instrument pour pratiquer à la maison ou un parent qui recherche un piano pour son enfant, il peut être difficile de choisir un piano qui respecte votre budget, vous offre une bonne valeur et se conservera longtemps. Voici quelques conseils pour vous aider à bien choisir.

Quels sont les différents types de pianos?

Le choix est multiple et couvre les claviers et synthétiseurs avec moins de 88 notes, les claviers et pianos numériques avec 88 notes jusqu’aux pianos droits acoustiques (verticaux) et pianos à queue acoustiques (horizontaux).

Commençons par le début.

Claviers et synthétiseurs

Les claviers et synthétiseurs n’ont souvent que 61 ou 76 notes. Généralement, les notes de ce type d’instrument ne sont pas lestées ou comme certains aiment dire, ils n’ont pas une «touche pianistique». Ils conviennent à ceux qui se déplacent pour faire de la musique un peu partout, aux musiciens qui possèdent déjà un piano conventionnel et veulent un instrument pour s’amuser ou à ceux qui commencent et désirent apprendre les notions élémentaires sans trop débourser d’emblée. L’ennui avec ces petits claviers, c’est qu’on réalise rapidement qu’il manque des notes importantes; en effet, plusieurs des pièces classiques les plus populaires ont été composées pour des instruments de 88 notes. Toutefois, certains magasins offrent la possibilité de résoudre ce problème, tels des programmes d’échange, etc.
Ainsi, Piano Héritage offre une période d’échange de 6 mois suivant l’achat à tous ceux qui désirent passer du clavier à quelque chose de mieux.

Quelques exemples d’excellents claviers pour débuter :
Yamaha NP-12
Yamaha PSR-E363

Pianos numériques

Contrairement aux claviers, les pianos numériques ont 88 notes lestées. Cela signifie qu’ils sont effectivement ce qui ressemble le plus à un vrai piano ou piano acoustique. Les pianistes ont souvent quelques réserves relativement aux pianos numériques et, bien qu’il existe une différence notable, cette différence devient de plus en plus difficile à déceler. Les fabricants utilisent la technologie actuelle et combinent des échantillons sonores de qualité supérieure et de la modélisation afin d’atténuer la ligne entre le son et le toucher du piano numérique et du piano acoustique. Il existe de nombreux modèles de pianos numériques parmi lesquels vous pouvez choisir celui qui vous convient. Certains sont très bien adaptés aux besoins de la scène et d’autres sont très similaires aux pianos acoustiques autant d’un point de vue instrumental qu’esthétique. Ils sont tout aussi pratiques pour les débutants qui désirent un instrument de qualité à un prix raisonnable que pour ceux qui recherchent un instrument proche du piano acoustique mais qui offre la possibilité de brancher des écouteurs afin de jouer tôt le matin ou tard le soir sans importuner qui que ce soit ou encore pour les musiciens qui recherchent le son d’un piano acoustique aussi réel que possible avec les options de connections d’un instrument numérique.

Exemples de modèles :
Yamaha P-45
Yamaha DGX-660
Yamaha YDP-163

Pianos droits acoustiques

Pianos droits acoustiques, composés de cordes, de marteaux et d’une table d’harmonie en bois donnent un son très naturel et agréable. Cependant, il faut savoir que les instruments acoustiques nécessitent un taux d’humidité de 40-60% et doivent être accordés au minimum une fois par année.
Les pianos droits acoustiques sont normalement plus dispendieux que les pianos numériques mais constituent un bon investissement à long terme car les marques comme Yamaha ont une excellente valeur de revente.

Modèles populaires :
Yamaha B1
Yamaha U1

Pianos à queue acoustiques

Les pianos à queue acoustiques sont plus dispendieux que toutes les autres options mentionnées plus haut et ils sont le premier choix des pianistes de concert. Ces pianos ont l’avantage d’avoir les marteaux à l’horizontale plutôt qu’à la verticale comme dans un piano droit. Cette action horizontale permet au pianiste d’utiliser la gravité pour produire un double échappement. En résumé, les pianistes de haut niveau peuvent jouer la même note successivement plus rapidement et avec plus de précision que sur un piano droit. Les pianos à queue sont souvent nécessaires pour les pianistes avancés qui désirent développer leur répertoire et leur technique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *